Rejoignez-nous !
Méthode n°1
Adhésion en ligne/
paiement de votre choix

Remplir directement
le formulaire d’adhésion en ligne et nous envoyer votre chèque ou autorisation de prélèvement+RIB par courrier à :

SPIAC ADHÉSIONS,
14-16 rue des Lilas
75019 PARIS

Méthode n°2
Adhésion courrier/paiement
par prélèvement(s) automatique(s)

Télécharger et remplir le bulletin d’adhésion + l’autorisation de prélèvement, joindre un RIB
et envoyer le tout par courrier à :

SPIAC ADHÉSIONS,
14-16 rue des Lilas
75019 PARIS

Méthode n°3
Adhésion courrier/paiement par chèque


Télécharger et remplir le bulletin d’adhésion à nous envoyer avec le chèque (ordre du chèque SPIAC-CGT) par courrier à :

SPIAC ADHÉSIONS,
14-16 rue des Lilas
75019 PARIS

Pourquoi se syndiquer ?

Individuellement, être syndiqué·e, c’est être informé·e de ses droits, des salaires en vigueur, bénéficier de conseils juridiques, de l’intervention du syndicat en cas de conflit, et de conseils juridiques en cas de recours prud’homal.

Si vous souhaitez vous investir dans la vie du syndicat, vous pouvez venir aux réunions du Conseil national qui sont statutairement toujours ouvertes aux adhérent·es, et le syndicat ou la Fédération organisent chaque année des formations pour celles et ceux qui le souhaitent. Vous pouvez aussi demander à participer aux négociations de branche (cinéma, audiovisuelle, prestation technique, animation, édition phono, etc…) ou aux groupes de travail internes au syndicat et à la Fédération CGT du Spectacle (assurance chômage, mixité-égalité professionnelle, délocalisation, réforme de l’agrément, etc…).

Si vous souhaitez vous engager plus encore, des représentant·es du SPIAC-CGT sont mandaté·es par le Conseil national dans plusieurs commissions paritaires de notre secteur (commissions AFDAS, AUDIENS, CPNEF, etc…).

Collectivement, cela signifie défendre et conquérir nos droits, comme ce fut le cas de la Convention collective de la production cinématographique, signée en 2012, qui organise les conditions de travail et de rémunération pour le long-métrage, court-métrage et le film publicitaire.

Cette convention a été étendue en 2013, et son application est donc devenue obligatoire à tous les producteur·rices. Elle permet aujourd’hui de réguler un secteur là où un trop petit nombre de producteur·rices respectaient la Convention de 1950, et nous restons encore aujourd’hui vigilant·es quant à son application tout en continuant à faire des propositions pour améliorer encore et toujours les salaires et conditions de travail des salarié·es du secteur.

Collectivement, cela signifie aussi être présent·e et apporter notre soutien aux salarié·es en lutte comme on l’a vu récemment chez Éclair ou France Télévision dans nos secteurs, ou plus largement comme ce fut le cas lors des nombreuses manifestations contre la loi El Khomri, les ordonnances Macron, ou les réformes successives de l’assurance chômage et des retraites.

Pourquoi le SPIAC CGT particulièrement ?

La passion et la fierté que peuvent susciter nos métiers ne contrebalancent pas toujours la précarité à laquelle nous sommes confrontés quotidiennement : le non-respect des conventions, la pression sur les salaires, les horaires de travail dépassant fréquemment les maximums légaux (12h/jour, 48h/semaine), l’absence de visibilité sur le long terme, le recours abusif aux stagiaires, la difficulté de faire valoir son ancienneté, le chantage à la délocalisation malgré les aides publiques du CNC, etc … toutes ces contraintes avec pour seule sécurité un système d’assurance chômage régulièrement remis en cause et stigmatisé par les organisations patronales, quand ça n’est pas directement par les pouvoirs publics.

Il est donc urgent de se syndiquer à la CGT qui est à ce jour le seul syndicat défendant les salariés de l’Audiovisuel, du Cinéma et de l’Animation à tous les échelons de négociations (les conventions collectives au niveau de la branche et les annexes 8 et 10 de l’Assurance chômage au niveau interprofessionnel).

Accroître le nombre de nos adhérents nous permet donc d’assurer une meilleure représentation des salarié·es et d’imposer le respect des règles à nos employeur·euses.

Notre organisation syndicale est composée d’ouvrières, ouvriers, techniciens et techniciennes qui assurent bénévolement son existence. Néanmoins, adhérer et cotiser, ou tout simplement soutenir financièrement le SPIAC-CGT, nous permet de faire face aux dépenses liées à notre activité syndicale : grâce aux cotisations nous employons de manière permanente notre délégué général, Laurent BLOIS, ainsi que notre délégué général adjoint, Cédric Pourrageau, nous nous déplaçons à travers la France pour informer tous les salariés des avancées obtenues, nous intervenons sur les plateaux et dans les entreprises, nous n’hésitons pas à intenter des procès lorsque cela est nécessaire, nous publions notre (modeste) magazine CLAP dans lequel nous présentons l’état d’avancement des négociations en cours, nous finançons chaque année des stages syndicaux à nos adhérent(e)s qui en font la demande, etc …

Accroître le nombre de nos adhérents nous permet donc d’assurer une meilleure représentation des salarié·es et d’imposer le respect des règles à nos employeur·euses qui mesurent très bien les rapports de force dans nos secteurs, comme en témoignent les grèves de 1999, 2007, 2014, 2016 et 2019. 

Adhérer ou soutenir le SPIAC-CGT c’est apporter une pierre à la défense et à la promotion de nos métiers.


N’hésitez pas à nous écrire à orga@spiac-cgt.org ou à téléphoner au 01 42 00 48 49.
Pour toute question concernant votre adhésion et vos cotisations vous pouvez nous contacter par mail à l’adresse treso@spiac-cgt.org.

    Nom (obligatoire)

    Prénom (obligatoire)

    Adresse e-mail (obligatoire)

    Identité de genre (obligatoire)

    Date de naissance (obligatoire)

    Numéro de téléphone portable (obligatoire)

    Adresse postale (obligatoire)

    Secteur d'emploi (sélectionner toutes les réponses applicables) (obligatoire)

    Profession (obligatoire)

    Ancienneté (obligatoire)


    Montant de la cotisation annuelle = 1 % des revenus imposables (salaires + indemnités Pôle Emploi + Congés Spectacle).
    Pour les impôts, 66 % de votre cotisation ou de vos dons peuvent être déduits de votre impôt à payer dans la limite de 1 % de vos revenus nets déclarés.
    Exemple : votre revenu net imposable 2022 = 12000€ (salaires+ARE+congés spectacle) ==> 1% = 120€ = montant annuel de votre cotisation syndicale

    Solution de paiement


    Solution n°1 : PAIEMENT PAR PRÉLÈVEMENT AUTOMATIQUE

    Merci d'indiquer votre IBAN et votre code BIC dans les champs correspondants ci-dessous. Si vous ne souhaitez pas renseigner les champs ci-dessous, merci d'envoyer ces informations par mail à treso@spiac-cgt.org ou par courrier à SPIAC-CGT, 14/16 rue des Lilas, 75019 Paris.

    IBAN

    Code BIC

    Montant mensuel de ma cotisation (en euros) = A

    Périodicité du prélèvement = B

    Montant de chaque prélèvement = A x B euros

    Informations :

    1. Dès que votre dossier aura été traité par la trésorerie du SPIAC-CGT, nous vous enverrons par courrier postal une autorisation de prélèvement à remplir et nous renvoyer signée et accompagnée de votre RIB.

    2. À votre demande, nous pouvons modifier le montant de votre cotisation. Il suffit pour cela de nous écrire à l'adresse mail treso@spiac-cgt.org


    Solution n°2 : PAIEMENT PAR CHÈQUE

    Merci d'envoyer un chèque à l'ordre de "SPIAC-CGT" à l'adresse suivante :
    SPIAC-CGT
    14/16 rue des Lilas
    75019 PARIS


    Solution n°3 : PAIEMENT PAR VIREMENT

    Merci de faire un virement à l'ordre de :
    SPIAC-CGT
    IBAN: FR76 4255 9100 0008 0153 7321 302
    Mettre en référence : NOM, PRÉNOM, ADHÉSION SPIAC


    Votre adhésion deviendra effective dès réception et traitement de l'intégralité des documents nécessaires par la trésorerie du SPIAC-CGT.

    Vous pouvez joindre les trésorières et trésoriers à l'adresse e-mail : treso@spiac-cgt.org


    Commentaire :

    Retour en haut