Actualités

Publie sur juin 13th, 2013 | Par admincgt

0

Clap de fin pour la médiation de M. Hadas-Lebel

COMMUNIQUÉ SPIAC/SFR CGT : Clap de fin pour la mission HADAS-LEBEL

Les représentants des syndicats de salariés CGT, SNTPCT, FO ( la CGC et la CFTC étaient
excusées), présents lors de la réunion organisée le jeudi 13 juin par M. HADAS-LEBEL, en
charge d’une énième médiation dans la production cinématographique, ont décidé après une
suspension de séance, de quitter la réunion.

Au cours d’une présentation de près de deux heures, M. HADAS-LEBEL s’est livré à un
véritable réquisitoire contre la Convention signée le 19 janvier 2012 par une très large majorité
d’organisations, reprenant à son compte la plupart des doléances des producteurs hostiles à la
Convention tout en débordant très largement le cadre donné par sa lettre de mission.

M. HADAS-LEBEL a très largement fait état des conséquences économiques de la Convention
collective de la production cinématographique mais a délibérément fait l’impasse des
conséquences sociales de l’absence de texte conventionnel étendu et du non-respect du Code
du travail, pour les professionnel(le)s que nous représentons. Pas d’avantage, le médiateur n’a
rappelé les principes mêmes du financement de la production cinématographique, un système
extrêmement mutualisé où l’apport en fonds propres des producteurs se situe dans une
fourchette de 20 à 25 % du budget des films…

Pour tous ces motifs, nous considérons que la médiation n’a plus lieu d’être conduite
puisqu’elle consisterait à surseoir encore à l’extension d’un texte validement négocié,
validement signé par une très large majorité des organisations syndicales des salariés du secteur.
Le déni de la démocratie sociale mis en oeuvre dans le secteur de la production
cinématographique ne peut plus durer.

Nous exigeons du Gouvernement le respect des engagements pris par lettre commune le 14
mars des Ministres du travail et de la culture annonçant l’extension de la Convention signée le
19 janvier 2012 au 1
er
juillet 2013.

Nous nous réunirons très prochainement en intersyndicale et appelons d’ores et déjà l’ensemble
des professionnels du cinéma et au-delà à une très large mobilisation unitaire en vue d’actions
et de la grève dans nos secteurs.

Paris, le 13 juin 2013.
Le Conseil national du SPIAC-cgt

Le Bureau syndical du SFR-cgt


A propos de l'auteur

Avatar



Pas de commentaires

Retour en haut ↑