Actualités

Publie sur juin 11th, 2014 | Par admincgt

0

COMMUNIQUÉ DES PRODUCTEURS INDÉPENDANTS

Madame, Monsieur,

Veuillez trouver en pièce jointe et en copie ci-dessous un Communiqué du SPI appelant le Gouvernement à surseoir à l’agrément de l’accord conclu entre certaines organisations salariales et le MEDEF concernant le régime d¹indemnisation des intermittents du spectacle.

Vous en souhaitant bonne réception,

Bien cordialement.

Juliette Prissard-Eltejaye
Déléguée Générale

40, rue Louis Blanc – 75010 Paris
(Cour droite – Esc D – 1er étage)
Tel : 01 44 70 70 44 – Fax : 01 44 70 70 40
www.lespi.org

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Alors que le Gouvernement a nommé un médiateur mais ne déclare pas surseoir à l’agrément de l’accord conclu entre certaines organisations de salariés et le MEDEF, le SPI exprime son inquiétude de voir une grande partie des bénéficiaires des annexes 8 et 10 grandement précarisée.

Le 18 juin, le Conseil national de l’emploi devra donner un avis avant l’agrément de l’accord conclu entre certaines organisations salariales et le MEDEF concernant le régime d¹indemnisation des intermittents du spectacle.

Cet accord devra être ensuite agréé par le Gouvernement qui s’est déclaré à de nombreuses reprises décidé à le faire en dépit de la contestation grandissante de certains syndicats de salariés.

Une médiation a été diligentée et Monsieur Gille, Député d¹Indre et Loire, devra rendre ses conclusions sous quinzaine.

A aucun moment, il n’a ainsi été question de suspendre l’agrément de cet accord dont la mise en œuvre serait particulièrement nocive pour le secteur culturel.

De nombreuses propositions parlementaires avaient pourtant été faites recueillant l’approbation des professionnels du spectacle en termes d’économie et d’équité. Elles n’ont pourtant pas été suivies mettant ainsi en péril les salariés du secteur couvert par les Annexes 8 et 10.

Or, nous rappelons que les secteurs du cinéma et de l’audiovisuel français, qui sont organisés sur un modèle original reposant sur des financements mutualisés et le recours à l’intermittence, créent une valeur ajoutée de 8,5 milliards d’euros, soit le niveau généré par l’industrie automobile.

Grâce à ce système, la France compte des festivals participant au dynamisme culturel et économique du territoire français ainsi qu’une force vive de techniciens et d’artistes d’excellence, concourant à la compétitivité de notre secteur culturel, à son dynamisme et son rayonnement dans le monde.

Nous appelons ainsi le Gouvernement à surseoir à l’agrément de cet accord, le temps qu’une solution pérenne puisse être négociée entre les partenaires sociaux du secteur.

Contact presse :

Juliette PRISSARD-ELTEJAYE

Syndicat des Producteurs Indépendants

40 rue Louis Blanc – 75010 Paris

Tel : 01 44 70 70 44

plecompte@lespi.org


A propos de l'auteur

Avatar



Pas de commentaires

Retour en haut ↑