Cinéma

Publie sur septembre 12th, 2013 | Par admincgt

0

Communiqué du 12 septembre, lettre à Mme Frédérique BREDIN

 

Communiqué du 12 septembre 2013

 

Lettre à Madame Frédérique BREDIN, Présidente du Centre National de la Cinématographie et de l’Image animée.

(Lettre transmise par courriel).

 

 

Madame la Présidente,

 

Nous attirons votre attention sur le climat délétère et  sur l’absence de dialogue qui prévaut aujourd’hui à l’aube de l’achèvement de la négociation de la Convention collective de la production cinématographique.

Nos organisations syndicales, et la nôtre particulièrement ont toujours fait montre dans cette négociation d’un esprit d’ouverture, d’un esprit de responsabilité que nous pensions et que nous avons la faiblesse de penser nécessaire, a fortiori, dans des périodes de grandes interrogations pour notre cinématographie. Notre attachement au débat est tel, qu’en 2007 déjà nous demandions l’ouverture d’Etats Généraux du cinéma qui poserait de manière déterminée la question du sous-fiancement du cinéma.

Aujourd’hui, se réunit une commission sous l’égide du Centre National de la Cinématographie qui refuse ce débat que nous appelons de tous nos voeux et particulièrement le débat avec nos organisations.

Cette posture n’est pas tenable de notre point de vue.

Nous souhaitons vivement que la question du sous-financement d’un certain nombre de films puisse se dérouler en associant l’ensemble des acteurs et des professionnels de la production cinématographique y compris les organisations syndicales.

En conséquence, nous sommes très attachés à ce que le Centre ne s’associe en aucune manière à des groupes de réflexion auto-désignés.

Nous appelons les Techniciennes et les Techniciens attachés au dialogue et à la démocratie sociale à ne pas soutenir par leur présence de tels travaux.

Dans l’attente de nous rencontrer, nous vous prions de croire, Madame la Présidente, en l’assurance de notre respectueuse considération.

 

 

PARIS, le Conseil National le 12 septembre 2013.


A propos de l'auteur

Avatar



Pas de commentaires

Retour en haut ↑