Animation

Publie sur novembre 17th, 2015 | Par admincgt

0

Films d’animation, communiqué du 16 novembre 2015

Un très grand nombre d’inquiétudes se font jour chez les professionnel(e)s du secteur de l’animation à propos de la renégociation de la Convention collective de la production de films d’animation. Ces inquiétudes sont légitimes et même mieux, elles sont saines dans la mesure où les salarié(e)s de ce secteur prennent la mesure du rôle des textes conventionnels pour leur devenir, c’est avec eux que nous doterons le secteur d’une Convention collective adaptée.

La négociation vient de s’ouvrir et nous souhaitons pour notre part la poursuivre, d’abord parce que le texte signé en 2004 et étendu 2005, l’a été dans un contexte économique très différent de celui d’aujourd’hui. En outre, ce texte, même s’il a fait l’objet d’avenants, doit être revu afin d’améliorer à la fois les conditions de travail et de salaires des professionnel(le)s de l’animation. Le retirer ce serait accepter l’idée que la Convention collective actuelle est la meilleure qui puisse se concevoir dans le secteur et ce n’est pas du tout notre analyse.

 

En qui nous concerne, nous n’avons pas pour habitude de signer des Conventions collectives en retrait par rapport aux anciennes, pas plus dans l’animation qu’ailleurs, et il va sans dire que les propositions mises sur la table par les représentants du SPFA doivent être revues et négociées, tant au niveau des rémunérations proposées que dans le détail : le salaire des nouveaux entrants, la pérennisation des contrats de travail et leur durée, le travail à domicile, l’évolution des salarié(e)s dans le secteur en terme de perspectives de carrière, sont des questions que nous voulons aborder avec le Syndicat des Producteurs de Films d’Animation et avec l’ensemble des partenaires sociaux de la branche.

De la même manière, nous devons sécuriser dans le dispositif conventionnel un certain nombre de pratiques dont on sait qu’elles sont illégales et les professionnel(le)s doivent s’en emparer : le non-paiement des heures supplémentaires par exemple, même si l’on sait que ces illégalités le sont du point de vue conventionnel mais également du point de vue du Code du travail, nous devons également renforcer le droit à l’information syndicale des salarié(e)s du secteur dont on sait qu’il est un facteur incontournable pour une meilleure application des textes conventionnels.
L’ensemble de ce travail, c’est avec vous que nous voulons le construire et nous vous invitons à participer très largement à l’Assemblée générale d’informations et de débats que nous organisons :

Assemblée Générale Films d’Animation : « Comprendre par soi-même ».

le 25 novembre 2015, à partir de 19h  salle Eugène Pottier, 3, rue du Château d’eau,
métro République, 75010 PARIS


A propos de l'auteur

Avatar



Pas de commentaires

Retour en haut ↑