Manifestations

Publie sur juin 11th, 2014 | Par admincgt

0

Grèves, Actions, Luttes, Soutiens, Motions, le 16 juin prochain, nous avons besoin de chacun

A diffuser très largement
 
 
CINÉMA, AUDIOVISUEL, ANIMATION, PRESTATION, DOUBLAGE, TELEDIFFUSION ! TOUS EN LUTTE !
 
LUNDI  16  JUIN  2014 : TOUS EN GREVE !
A Paris : rassemblement à 14h30 place du Palais Royal,
face au ministère de la Culture
Des rassemblements seront organisés en régions.
CONTRE  L’AGREMENT DE  LA  CONVENTION  UNEDIC  ET  L’AUSTERITE !
 
Le plan d’austérité de 50 milliards décidé par le gouvernement comprend 2 milliards d’économies d’ici 2017 pour l’UNEDIC. Le Medef et les signataires du protocole d’accord du 22 Mars, ont choisi de faire porter ces deux Milliards d’économies sur les intermittents, les intérimaires et autres salariés privés d’emploi, après une pseudo-négociation dont notre confédération conteste la loyauté.
 Les conditions d’octroi de l’assurance-chômage du spectacle se durcissent encore et introduisent dans le protocole soumis à l’agrément du ministère du travail un différé d’indemnisation inique qui pèsera lourd sur celles et ceux et ils sont si nombreux qui peinent à vivre de leur métier. 
Les propositions alternatives portées par la Cgt ne sont pas même étudiées et encore moins celles du Comité de suivi auquel nous participons.
D’ores et déjà, un certain nombre de mouvements se font jour, des équipes entières votent la grève, manifestent leur soutien à celles et ceux qui dénoncent à travers leurs luttes une politique sociale et culturelle qui menace chaque jour un peu plus l’emploi, les droits et conditions du travail, la protection sociale.
A travers les négociations ou renégociations collectives qui se poursuivent encore dans nos secteurs un seul mot d’ordre des employeurs : récessions, abandon et remise en cause des droits sociaux.
Les négociations des salaires s’enlisent dans la production audiovisuelle, dans le secteur des entreprises techniques au service de la création et de l’événement, dans le cinéma. Dans l’animation la précarité et les contrats courts deviennent la norme… la télévision use et abuse du recours à l’intermittence et jette les salariés quand ils revendiquent.
A cette politique de dérégulation de nos secteurs s’ajoutent aujourd’hui, à travers les politiques d’austérité mises en place par le Gouvernement, de réelles menaces pour l’emploi et la création. Ainsi sont remises en cause les politiques publiques : 
–  en faveur du cinéma avec la ponction quasiment annuelle du budget du Centre National de la Cinématographie,
– au profit de la création audiovisuelle, à travers les budgets restreints de la télévision publique…
La solution des employeurs est toute trouvée, réduire toujours plus les salaires, demander aux professionnels d’être la variable d’ajustement de la création, nous l’avons vu à travers la difficile négociation dans le cinéma. Exiger des industries techniques et de la prestation des coûts toujours plus bas qui génèrent délocalisations et  perte d’emplois.
Nous appelons a amplifier la mobilisation pour la défense de notre régime d’assurance chômage et faire du 16 juin, jour de réunion du Conseil National des Professions du Spectacle présidé par la ministre de la culture une journée nationale d’actions, de lutte et de grève.
Informez-vous, informez-nous, diffusez cet appel très largement, des Rassemblements auront lieu en Régions, à suivre sur le site de la Fédération du Spectacle : http://www.fnsac-cgt.com/ sur notre site : spiac-cgt.org
 
 
Nos propositions en matière d’assurance-chômage : http://spiac-cgt.org/assurance-chomage-les-propositions-alternatives-notre-federation-ses-syndicats/


A propos de l'auteur

Avatar



Pas de commentaires

Retour en haut ↑