Le vent et la tempête dans la production audiovisuelle

Audiovisuel

 

Nous vous avions annoncé des conséquences désastreuses, nos craintes sont avérées. Nous n’accepterons pas des baisses de salaires dans le secteur de la production audiosuelle même si d’aucuns « spéculent » notamment parmi les télédiffuseurs sur la baisse du coût des programmes.
Le Conseil national du SPIAC, à Paris, le 2 juin 2015
Aller à la barre d’outils