Actualités

Publie sur juin 8th, 2014 | Par admincgt

0

Matignon nomme un médiateur sur le dossier assurance-chômage. Ça ne vous rappelle rien ?

Le gouvernement a nommé un médiateur, le député PS Jean-Patrick Gilles, pour ouvrir le dialogue avec les intermittents du spectacle, opposés à la future convention chômage qui réforme leur statut.

Le député d’Indre-et-Loire doit conduire un “dialogue avec toutes les parties concernées”, dont les intermittents qui ont déposé un préavis de grève pour le mois de juin, et remettre ses propositions au gouvernement “sous 15 jours”, selon le communiqué de Matignon.

Jean-Patrick Gilles a été rapporteur en 2013 de la mission parlementaire sur les conditions d’emploi dans les métiers artistiques.

Trois objectifs sont fixés: 

– Evaluer les conséquences de la réforme prévue dans l’accord du 22 mars dernier.

-Formuler des propositions pouvant répondre aux difficultés qui seraient identifiées à l’issue de cette analyse

-Proposer une méthode pour la concertation entre Etat-syndicats-patronat, qui devra s’engager dès cet été.

Les intermittents, soutenus par le monde du spectacle, font monter la pression depuis plusieurs pour obtenir du gouvernement qu’il ne signe pas la convention chômage qui réforme leur statut, avec un préavis de grève national pour tout le mois de juin.

Une trentaine d’intermittents du spectacle occupaient ainsi samedi en début de soirée l’Opéra Bastille, à Paris, où devait se dérouler une représentation de “La Traviata”, a annoncé à l’AFP la coordination des intermittents et précaires d’Ile-de-France.

Avec 
En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/actualite/politique/matignon-nomme-un-mediateur-pour-regler-le-probleme-des-intermittents_1549502.html#GeWuuXxWVUD6OGUf.99


A propos de l'auteur

Avatar



Pas de commentaires

Retour en haut ↑