MEDIAPRO : Le scandale se confirme – Appel à rassemblements les 30 et 31 mars

Actualités

MEDIAPRO - Appel au 30 et au 31 mars 2021

 

MEDIAPRO : LE SCANDALE SE CONFIRME

La semaine dernière, les salariés de MEDIAPRO interpellaient leur direction, en la personne de James ROURES, PDG du groupe, et demandaient la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) à la hauteur des moyens, conséquents, du groupe. Dans le même temps, le SPIAC-Cgt et le SNRT-Cgt appelaient les salariés du groupe, et au-delà, à se coordonner sur le tout le territoire pour contraindre la direction à prendre ses responsabilités en entamant de réelles négociations avec les organisations syndicales représentatives de l’entreprise.

Ce vendredi 26 mars, James ROURES répondait à la lettre des salariés de MEDIAPRO France. Non seulement la direction de MEDIAPRO affirme que le PSE, quasiment au minimum de ce que prévoit la loi, est « en rapport avec les moyens du groupe », ce qui est clairement un mensonge éhonté.  Mais mieux encore, James ROURES affirme que si « l’aventure » MEDIAPRO se termine en France, c’est en partie à cause de Canal+ et de BeIN France !

Enfin, alors que James ROURES rejette les accusations de mépris qu’il aurait à l’égard des salariés, les quelques prestations techniques que devaient assurer les salariés de MEDIAPRO France, avant que le PSE ne soit pleinement effectif, ont toutes été annulées. A titre d’exemple, les techniciens de MEDIAPRO France devaient participer à la captation des 8èmes de finale de la Ligue Européenne de handball à Nîmes ce mardi 30 mars. Cependant, nous apprenons ce jour que ce n’est désormais plus MEDIAPRO France qui assurera la captation du match de handball mais la filiale espagnole de MEDIAPRO.

C’est pourquoi nous appelons tous les salariés du sud, permanents de MEDIAPRO ou intermittents,

à un rassemblement statique en vue d’une distribution de tracts ce mardi 30 mars à 16 heures

devant la salle du Parnasse à Nîmes.

Par ailleurs, nous apprenons que des salariés ont été planifiés par MEDIAPRO France sur le site de Montpellier. Nous appelons donc ces salariés à cesser le travail ce mardi 30 mars et à se déclarer en grève.

Il ne s’agit pas tant d’empêcher nos collègues espagnols de travailler que d’exprimer notre mécontentement face au comportement d’une direction qui, dans les faits, méprise totalement ses salariés.

ROURES doit assumer, assumer le fiasco de ses derniers mois et assumer le PSE en entamant de réelles négociations avec les syndicats de l’entreprise.

C’est pourquoi nous appelons également les salariés de la région parisienne

à se rassembler devant le siège de MEDIAPRO à Boulogne-Billancourt, ce mercredi 31 mars, à 9 heures,

à l’occasion de la première réunion de consultation relative au PSE.

Que l’on ne s’y trompe pas, cette réunion, obligatoire, n’a qu’une fonction consultative. Il ne s’agit nullement de négocier les critères du PSE.

Nous appelons les salariés à être très vigilants au strict respect des mesures barrières et au port du masque dans le cadre des rassemblements.

Une seule exigence : l’ouverture de négociations !

 

Paris, le 29 mars 2021.

Aller à la barre d’outils