Actualités

Publie sur juin 7th, 2013 | Par admincgt

0

Où est passé M. Hadas-Lebel ?

Où est passé Monsieur Hadas-Lebel ?

le “Médiateur” chargé par lettre des ministres de la Culture et du Travail de trouver un terrain d’entente dans l’application de la Convention collective du 19/01/2012 pour les techniciens, ouvriers et réalisateurs … a disparu.

Il devait rendre une première étude le 6 mai, pas de nouvelles, sauf un courrier expliquant qu’il lui fallait plus de temps, et les conclusions de son rapport le 6 ou 7 juin.

Au lendemain du 6 juin, pas plus de nouvelles, pas de rencontres avec nos syndicats signataires, pas de médiation, quand d’autres annoncent l’avoir vu à plusieurs reprises…

A-t-il disparu avec la Convention ?

Compte-t-il faire durer ses travaux de recherche au-delà du 1er juillet, date annoncée de l’extension de la Convention par une lettre conjointe du 14 mars de Michel Sapin et Aurélie Filippetti ?

Contrairement aux desiderata des producteurs non signataires, qui prétendaient même bloquer les négociations pour les artistes et artistes de complément, et qui s’obstinent à vouloir tout renégocier, la mission de M.Hadas-Lebel porte sur l’annexe des films sous-financés. Point,c’est tout!

Nous ne renoncerons pas pour ce qui nous concerne à cette extension au 1er juillet 2013 ! Nous pensons urgent de remettre à plat le financement du cinéma et notamment des plus petits budgets en parallèle , sans jamais renoncer à l’extension. Nous voulons tout autant voir exister les films que vivre de nos métiers, et pas comme variables d’ajustement!

La grève et des actions dures se profilent, si le Gouvernement venait à trahir sa parole , nous y appellerions dans l’unité les techniciens, les ouvriers et les réalisateurs !

Une autre politique est possible dans le cinéma, qui prenne en compte l’existence de tous les films comme la juste rémunération de notre travail.


A propos de l'auteur

Avatar



Pas de commentaires

Retour en haut ↑