Préparer la riposte dans la production audiovisuelle. Du 9 au 16 mars : consultations, et appel à la grève à l’issue de la consult’action

Salaires de la production audiovisuelle,

on ne peut pas ET on ne doit pas se résigner !

Ensemble, nous pouvons agir !

Les trois séances de négociation de la fin de l’année 2021 n’auront pas permis la revalorisation des salaires de la production audiovisuelle, et les producteurs ont mis fin aux discussions.

Depuis 2007, c’est près de 15% de perte de pouvoir d’achat qu’ont accumulé l’ensemble des professionnel.le.s de la production audiovisuelle, et c’est pourquoi nous exigeons un rattrapage de 11 % avec la mise en place d’un calendrier si nécessaire.

Nos revendications n’ont pas abouti et c’est « avec générosité » que les producteurs nous ont proposé 1,2 et 2,4 % respectivement pour les intermittents et les permanents. Autant dire que le compte n’y est pas.

Dans ce contexte, le Conseil national du SPIAC a consulté très largement l’ensemble des professionnel.le.s essentiellement intermittents, et un très grand nombre de nos mandants se prononcent en faveur de différentes actions et notamment le dépôt d’un appel à la grève.

Entre le 9 mars et le 16 mars :

Nous appelons les salarié.e.s à des “consult’actions” et à faire voter la grève, en postproduction et sur les tournages.

La période de “consult’actions” est prévue du 9 mars au 16 mars prochain avec une Assemblée générale le 16 mars au soir, le lieu vous sera communiqué ultérieurement.

Le 16 mars :

Nous réunirons une Assemblée générale de l’ensemble des professionnel.le.s.

Si le principe de la grève est majoritaire, le SPIAC et d’autres organisationspourraient appeler à un mouvement de grève reconductible.

Cette décision sera prise par le Conseil national à l’issue de cette assemblée générale du 16 mars.

Nous appelons également l’ensemble des organisations syndicales représentatives à nous rejoindre pour constituer un front syndical uni sur la question des salaires avec notamment la participation des réalisateurs, qui revendiquent un salaire minimum depuis des années et qui n’ont reçu que des propositions indécentes de la part des producteurs.

Merci de bien vouloir diffuser très largement ces informations. Vous pouvez nous rejoindre sur “Signal” à l’adresse suivante : Actions Salaires (pour des raisons de “confidentialité”, merci d’indiquer votre véritable identité.) Vous pouvez également nous contacter à actionsalaires@spiac-cgt.org

Avec vous, avec toi, avec elle et avec lui, ensemble nous pouvons obtenir la revalorisation des salaires qui nous sont dus, dans une période de quasi plein emploi, propice à l’unité et à la solidarité de toutes et tous.

P.S. : Nous nous tenons à la disposition de toutes les équipes pour les informer et/ou animer le débat avant le vote, en présentiel ou en distanciel.

20220302_PAV-Salaires-

 

Aller à la barre d’outils