Prestation

Publie sur août 26th, 2013 | Par admincgt

0

Prestations techniques, ensemble améliorer les conditions de travail, de rémunérations et d’emploi.

Prestations techniques pour le cinéma et la télévision,
laboratoires photochimiques et numériques, secteur du doublage,
vous êtes directement concernés. Le 31 mai dernier à la demande
unanime des organisations syndicales des salariés mais aussi des
organisations syndicales d’employeurs (FICAM/SYNPASE), la
renégociation de la Convention collective des entreprises
techniques au service de la création et de l’événement (CCETSCE)
s’est ouverte. Pour mémoire aucune des organisations syndicales Cgt
n’avait en 2007 signé cette convention collective. Les raisons de
nos désaccords étaient nombreuses : rémunérations trop faibles des
salariés permanents et intermittents, liste exhaustive des
fonctions dans le cadre de l’intermittence, problématique de la
durée et de l’organisation du travail, absence de Comité central
d’hygiène de sécurité et des conditions de travail… Etc. Nos
craintes étaient fondées et le recul que nous avons aujourd’hui sur
le secteur et sur l’application de cette convention, montre que
dans le spectacle enregistré au moins, un grand nombre d’employeurs
n’appliquent pas beaucoup des règles pourtant peu contraignantes
qu’ils avaient acceptées. A présent que la renégociation est
ouverte et sur un très grand nombre de thématiques : – liste des
fonctions, – organisation du travail, journée de travail, –
rémunérations, recours au Contrat à Durée Déterminée d’Usage,
recours au CDI, – hygiène, sécurité et conditions de travail, –
délocalisations, un champ de négociations s’ouvre et nous pouvons
le faire “bouger” mais nous avons besoin de l’implication de Toutes
et de Tous. Nous vous tiendrons informés de l’avancement de cette
négociation de manière régulière, vos retours nous sont également
nécessaires. Nous organiserons dès la rentrée une Assemblée
générale d’information dans le secteur de la prestation technique.
À suivre… Le Conseil national, Paris, le 5 juin 2013.


A propos de l'auteur



Pas de commentaires

Retour en haut ↑