Cinéma

Publie sur décembre 13th, 2017 | Par admincgt

0

Réforme de l’agrément, une occasion manquée pour la postproduction

Communiqué


 

Si nous avons activement participé aux différents groupes de travail, et ils furent nombreux, aux fins de réformer l’agrément, nous déplorons de n’avoir été entendus que de manière partielle sur aux moins deux points, le problème de la délocalisation de la postproduction son, et celui des VFX.

En effet, les postes occupés par les personnels de ces deux secteurs ne figurent pas dans la liste des fonctions qui génèrent des points à l’agrément à l’instar d’autres fonctions plus anciennes : directeur photo, chef monteur, chef décorateur etc.

Leur rattachement aux industries techniques n’est pas le gage d’une relocalisation de ces postes comme semble l’admettre la direction du Centre qui est restée sourde à nos demandes.

Nous serons vigilants sur les conditions d’emploi de ces professionnels et nous ne manqueront pas d’alerter la direction du Centre après quelques mois d’application du nouvel agrément.

 

 

Paris, le 11 décembre 2017, le Conseil national.

 


A propos de l'auteur



Pas de commentaires

Retour en haut ↑