Cinéma

Publie sur février 21st, 2019 | Par Laurent BLOIS

0

Revalorisation des salaires dans la Production cinématographique

Communiqué du SPIAC-cgt, revalorisation des salaires dans la production cinématographique

Lors de la CMP du 20 février dernier, les organisations syndicales de producteurs sont arrivées, une fois n’est pas coutume et après une demande pressante de nos organisations, avec une proposition de revalorisation des salaires de 1,85 %, à compter de l’extension de cet Accord. 

Nous n’allons pas bouder notre plaisir mais du fait des lois El Khomri auquel il convient de rajouter les Ordonnances Macron, sans parler de l’imposition de la fusion des branches, les délais d’extension des Accords collectifs ce sont singulièrement allongés. Et il faut compter plusieurs mois maintenant entre la signature d’un Accord et son extension[1]par les services de la Direction Générale du Travail. Ce qui pose en soi un vrai problème qui fera l’objet d’une intervention auprès de cette Direction.

En tout état de cause, la revalorisation des salaires dans la production cinématographique interviendra dès l’extension de l’Accord et au plus tard le 1erjuillet 2019.

Notre participation active, accompagnée par un mouvement très large de la profession autour des salaires, des revalorisations des métiers et notamment de la filière de la postproduction nous permet de revenir à un « dialogue social » plus constructif, mais il nous faut rester vigilants et unis. En outre, et c’est un problème, les salarié.e.s permanents des sociétés de production restent à ce jour les “oublié.e.s.” de la revalorisation salariale.

Le Conseil national,

à Paris, le 21, février 2019.


[1]L’extension d’un Accord est une procédure visant à rendre obligatoire, pour un secteur d’activités données, la signature par les partenaires sociaux dudit Accord.

Tags:


A propos de l'auteur

Avatar



Pas de commentaires

Retour en haut ↑