Actualités

Publie sur janvier 22nd, 2020 | Par Cédric POURRAGEAU

0

Vendredi 24 janvier : Faisons entendre à Macron notre refus de son projet de régression… Pas de point !

A l’occasion de la présentation du projet de loi en Conseil des ministres ce vendredi matin, l’intersyndicale appelle à une journée de mobilisation massive, nationale, interprofessionnelle et la plus large possible.

Pour rappel, Le Monde révélait ce mardi, après avoir pris connaissance de l’étude d’impact du projet de loi, que cette contre-réforme ne ferait que des perdants pour les personnes partant avant 65/66 ans et qu’il fallait travailler jusqu’à 67 ans au moins pour espérer ne pas y perdre au change (cf.https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/01/21/retraites-les-simulations-du-gouvernement-confirment-le-role-capital-de-l-age-pivot-dans-la-reforme_6026743_4355770.html).

Non seulement la mesure d’âge n’a pas disparu, elle est même un élément central du projet ; mais il s’agit également bien d’une baisse parfaitement programmée des pensions de retraites pour, comme le dirait Edouard Philippe, “inciter les français à travailler plus longtemps mais sans les y forcer”…

Recul de l’âge de départ à la retraite, baisse programmée des pensions de retraite, incitation à la capitalisation pour les revenus les plus élevés (pour le moment…) : ce vendredi 24, nous devons exprimer notre refus de ce projet de régression sociale sans précédent.

En conséquence,

rendez-vous à 11 heures,

à République,

pour une arrivée à Concorde.

Depuis Concorde, faisons entendre à Macron notre refus de son projet de casse sociale….

 

Ci-après, l’ordonnancement de la manifestation parisienne. Le cortège de la CGT Spectacle sera aux côtés de celui de la Filpac-Cgt (avec le ballon blanc), au sein du cortège de l’UD 75.

 

Crédit graphisme : Ariel Martin Perez


A propos de l'auteur

Avatar



Pas de commentaires

Retour en haut ↑