Agenda de la négociation, production cinématographique

Vous trouverez en pièce jointe les propositions formulées par notre organisation concernant la branche son et la branche décoration.

Comme nous l’indiquions lors d’une précédente rencontre, nous souhaitons également poursuivre notre réflexion autour des problématiques suivantes : le métier de Scripte, de Directeur de Casting, de Directeur de Postproduction, ces deux derniers n’existant pas en tant que tels dans la Convention collective de la production cinématographique.

D’autre part une interprétation doit avoir lieu dans les meilleurs délais autour de la notion de travail effectif et de l’article 38 du Titre II, de la Convention précitée.
Enfin nous aurons à nous interroger sur le plafonnement du taux des heures supplémentaires à 100 %, afin d’envisager un strict encadrement des pratiques, qui du fait du plafonnement n’ont plus de limites entre cumul des heures supplémentaires et travail de nuit notamment.

La période de pandémie actuelle nous offre l’occasion de travailler à la modernisation et à l’amélioration de la Convention cinéma, au plus près des pratiques des professionnel.le.s.

Aller à la barre d’outils